L`épilation à la lumière pulsée (ou IPL)

Qu’est-ce que c'est ?

 

L’épilation à lumière pulsée* est l’une des méthodes utilisées par les instituts de beauté et les divers centres pour une épilation semi-définitive. Cette technologie est utilisée par tous les appareils pour l’épilation IPL à la maison.

 

Toutefois, l’utilisation de ces appareils (contenant des lampes flash puissantes) n’est pas sans danger.

Les expertises et les tests menés par la Commission de la sécurité des consommateurs (France) ont démontré ce constat.

 

À quels dangers sont exposés les épilateurs ? Quelles sont les précautions à prendre afin d’éviter ces risques ? D’autant que des lampes à lumière pulsée pour des épilations à domicile sont abondamment mises en vente sur le marché.

 

* voir IPL (Intense Pulsed Light) sur wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lumi%C3%A8re_intense_puls%C3%A9e

 

Comment ça marche ?

Telle l’épilation laser, l’épilation à la lumière pulsée consiste à éliminer les poils, ou du moins à ralentir leur repousse, en brûlant les follicules pileux.

 

Au moyen d'une « lampe flash » monté sur l'embout de l’appareil, ce dernier émet des flashs de lumière de certaines longueurs d’ondes bien précises* (500 à 1200 nanomètres) sur la zone à épiler. L’énergie intense de ces flashs de lumière est absorbée par la mélanine des poils ce qui a pour effet de les chauffer. C’est cette chaleur qui va détruire les poils foncés, laissant les poils clairs et le duvet. Contrairement à ce que de nombreuses personnes disent, cette technique d’épilation nécessite plusieurs séances avant d’avoir un résultat optimal.

 

Il faut en moyenne 4 à 8 semaines de séances avec des pauses de 2 à 4 semaines entre deux interventions.

 

* voir wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Longueur_d'onde#La_longueur_d.27onde_en_optique

Il y a des dangers :

L'énergie émise par la lumière pulsée chauffe ce qui est foncé (comme le soleil chauffe davantage tout ce qui est sombre) pour le détruire, surtout les poils foncés... mais ATTENTION car cela chauffe tout ce qui est foncé, et notamment les cellules de la peau si celle-ci est bronzée, mate, ou noire (car elles contiennent trop de mélanine), les cicatrices, les tatouages, les grains de beauté, pouvant dans tous ces cas occasionner de sérieuse brûlures pouvant entraîner des complications.

 

Pour cette raison cette technique est hautement déconseillée aux personnes à la peau bronzée, mate ou noire.

 

Avant de se lancer les yeux fermés dans ce genre d’épilation, il est important de bien connaitre les risques et les précautions à prendre.

 

Les séances répétées provoquent des risques et des effets secondaires aussi bien sur la peau qu’au niveau des yeux.

 

En effet au contact des yeux, le rayonnement des lumières pulsées peut détruire les cellules de la rétine, et ce, irréversiblement. Or d’après les études effectuées, une grande majorité de ces lampes flash ne sont pas équipées d’une paire de lunettes de protection et leur système de sécurité pas toujours fiable.

 

Au niveau de la peau, les ondes émises peuvent provoquer des brûlures sur la zone à répétition ainsi que sur les grains de beauté, les tatouages et les cicatrices. Suite à la brûlure, des ampoules et des œdèmes peuvent apparaitre. Sans parler des érythèmes et de la dépigmentation de la peau. Si dans les instituts de beauté, les risques ne sont pas écartés, alors qu’en est-il des épilations à lumière pulsée à domicile ? Une technique qui séduit de plus en plus de consommateurs ces derniers temps, vu le nombre d’appareils vendus. En s’épilant chez soi, personne ne sera avec vous pour s'assurer que vous respectez toutes les consignes de sécurité.

 

Contre-indications de l'épilation à la lumière pulsée :

Pour pouvoir effectuer l'épilation à la lumière pulsée ou lumière « flash », certaines conditions sont nécessaires.

 

Cette technique est contre-indiquée dans les cas suivants :

  • poils blancs, décolorés ou clairs (blonds, châtains) ;
  • peau mate, métissée ou noire (risque de dépigmentation et de brûlures) ;
  • peau bronzée (bronzage naturel ou artificiel et autobronzants proscrits) ;
  • zones tatouées ;
  • zones ayant des grains de beauté ;
  • zones ayant des cicatrices rendant la peau plus sombre ;
  • sensibilité à l'ultra-violet ;
  • grossesse et allaitement ;
  • diabète, épilepsie ;
  • patient immunodéprimé ;
  • maladie cardiaque, maladie infectieuse, maladies du sang ;
  • traitement médicamenteux interdit dans le cas de la lumière flash : anticoagulants, photo sensibilisants.

L'œil avisé d'un médecin saura aussi quand il y a mélanome ou un autre problème de peau empêchant l'utilisation de la lumière flash.

 

Attention ! Certains patients souffrent d'allergies liées aux composants de l'anesthésiant, cela peut entraîner de graves troubles de santé dont l'issue peut être fatale.

 

Les précautions à prendre :

Il est bien joli de voir ses jambes parfaitement épilées, mais il est recommandé de prendre des précautions avant, durant et après chaque séance afin d’éviter les effets indésirables.

Lunettes de protection OBLIGATOIRES

 

Pour l'opérateur ET le patient EN MÊME TEMPS

 

 

 

   Lumière pulsée à la maison :

 

 

 

Voici un petit récapitulatif des précautions à prendre:

  •  Préférez faire des séances en hiver pour éviter d'exposer votre peau au soleil après la séance
  • Ne jamais utiliser votre lampe flash sans lunette de protection!
  • Ne jamais orienter la lumière pulsée vers les yeux
  • Respectez scrupuleusement les indications fournies avec l’appareil
  • Ne cherchez pas à accélérer l’épilation en effectuant plus de séances que prévues
  • Toujours protéger votre peau du soleil après une séance de lumière pulsée (pendant 2 semaines)
  • Appliquez un crème hydratante après la séance pour éviter les irritations
  • Ne pas utiliser la lumière pulsée sur une peau trop foncée