Correcteur de teint et anti-cernes, un duo anti-fatigue gagnant !

Pour obtenir un teint frais et parfait, le correcteur de teint est indispensable. Car généralement, les correcteurs de teint sont bons à tout : anti-boutons, anti-rougeurs, anti-imperfections, anticernes... Bref, c'est l'antidote des peaux tiraillées, fatiguées, ternes ou imparfaites. Nous avons tous besoins d'un bon correcteur et d'un bon anticerne, pour nous offrir un air frais et reposé même après une micro nuit. La texture crémeuse et fluide du correcteur de teint rend son utilisation quotidienne ultra confortable. À vous de choisir la teinte qui vous convient le mieux, et le format qui vous semble le plus pratique : correcteur en stick, correcteur liquide ou correcteur palette, vous trouverez le correcteur et anticernes parfait dans nos rayons chez Katy Beautyk à prix mini.

 

Un correcteur de teint, a quoi ça sert ?

Vaste question, car les correcteurs de teint sont aujourd'hui très polyvalents et l'on peut utiliser le même produit pour plusieurs usages. Fini l'effet plâtre ou l'effet masque, le correcteur se fait depuis quelques années souple et fluide, et facile à appliquer grâce à sa texture légère. Le correcteur vous servira ainsi d'anticernes, de camouflage pour les petits boutons, de matière de base pour estomper les rougeurs : c'est l'arme anti-perfections absolue.

 

Quel correcteur choisir ?

Sachez que tous les correcteurs et anticernes, quels que soient leur format, ont une formulation proche, ils sont donc assez crémeux, afin d'apporter suffisamment de couvrance pour camoufler tous les défauts. Le format du correcteur importe donc assez peu dans le résultat, mais se choisit plutôt en fonction de vos habitudes. Ainsi, le correcteur en stick sera idéal à glisser dans son sac pour des retouches au fil de la journée, alors que le correcteur palette sera plutôt utilisée le matin, avant le fond de teint.

 

Si le format de votre correcteur est donc avant tout un choix personnel, sa teinte, elle, ne l'est pas, et répond à des règles précises. La règle d'or est de choisir un correcteur un ton en dessous de votre couleur de peau naturelle. Le résultat sera ainsi fondu avec le reste du maquillage, et plus lumineux pour un effet harmonieux. Ce choix est d'autant plus important si vous vous servez de votre correcteur comme anticernes, choisissez le résolument plus clair que votre carnation.

 

Et les correcteurs de couleur, qu'ont-ils de différent ?

Tout comme la base de teint, le correcteur de couleur sera particulièrement efficace pour les peaux à imperfections ou pour les femmes qui ont les cernes bleutés. Le principe de colorimétrie permet, par un jeu d'opposition de couleurs, de camoufler la nuance que vous souhaitez cacher :

- un correcteur vert atténuera les rougeurs et couvrira les imperfections

- un correcteur jaune sera une bonne base anticernes et réveillera les zones les plus ternes

- un correcteur violet éclaircit le teint et convient parfaitement aux peaux grises ou jaunies

 

Comment appliquer son anticerne, son correcteur ?

Le secret de pro pour bien poser son anticerne est ici de ne pas étaler la matière. Pour bien appliquer votre correcteur et obtenir le résultat camouflage tant attendu, on tapote la matière, et on ne l'étire pas ! Si les retouches peuvent être faites au doigt, il est toujours préférable d'utiliser un bon pinceau pour cette étape. Et si vous avez l'impression de ressembler à un clown, c'est tout à fait normal. N'ayez aucune inquiétude, car votre fond de teint ou votre bb crème favoris vont venir fondre votre correcteur pour un résultat impeccable. C'est d'ailleurs principalement pour cette raison qu'il est conseillé de mettre son anticerne et son correcteur avant son fond de teint.